Biographie française

Wilson Hermanto, chef d’orchestre

Apprécié pour sa grande musicalité, son autorité naturelle et son élégance et son exubérante énergie en tant que chef d’orchestre, Wilson Hermanto a construit une carrière internationale prolifique.
Depuis 2017, il est le chef principal invité de l’orchestre de chambre Cameristi della Scala. Au début de la saison 2019-2020, Wilson Hermanto a dirigé les Cameristi della Scala au Festival George Enescu à Bucarest et pour la deuxième année consécutive au Festival Variations musicales de Tannay en Suisse.

A l’occasion d’autres concerts cette saison, Wilson Hermanto dirigera La Passion selon Saint-Mathieu de Jean-Sebastien Bach à Milan ainsi que des concerts avec les Cameristi della Scala en France (La Rochelle) en Suisse (Lausanne et Vevey) et Hong-Kong. On pourra noter d’autres moments importants dans le courant de la saison 2019-2020 comme les débuts de Monsieur Hermanto à la tête de l’Orchestre philharmonique de Varsovie, du Sinfonia Varsovia et de l’Orchestre de l’Accademia del Teatro alla Scala ainsi qu’une nouvelle invitation pour diriger l’Orchestre national de Metz (Lorraine) en France.

La saison dernière 2018-2019, Wilson Hermanto et les Cameristi della Scala se sont produits en France (Grenoble), en Allemagne (Eckelshausener Musiktage) et pour la seconde année consécutive au Teatro alla Scala. En tant que chef invité, Monsieur Hermanto a, de nouveau été appelé auprès de l’Orchestre Mariinsky et de l’Orchestre philharmonique de Szczecin et a fait ses débuts à la tête de l’Orchestre philharmonique de Heidelberg, de l’Orchestre symphonique national du Chili et de l’Orchestre symphonique métropolitain de Bari en Italie.

Durant la saison 2017-2018, avec les Cameristi della Scala, Wilson Hermanto a été invité à jouer dans le cycle Meisterinterpreten de la Tonhalle de Zurich ainsi qu’au Festival international de musique de Smyrne en Turquie et pour d’autres concerts en Italie (Sirmione) et en Suisse (Festival des Variations musicales de Tannay). Cette saison-là, Monsieur Hermanto a eu l’honneur de diriger le concert du centenaire de Leonard Bernstein au Teatro alla Scala di Milano. Ses débuts sensationnels avec l’Orchestre philharmonique de Szczecin dans le Pelléas et Mélisande de Schönberg a conduit immédiatement à une réinvitation. Wilson Hermanto est également revenu pour la troisième fois dirigé l’Orchestre de chambre de Genève.

Sur l’invitation de Valery Guergiev, Wilson Hermanto a fait ses débuts, en dirigeant une production de Don Giovanni de Mozart, au Théâtre Mariinsky à Saint-Petersbourg ainsi que des concerts symphoniques autour de Mozart avec l’Orchestre Mariinsky. En tant qu’ancien protégé de Pierre Boulez, Monsieur Hermanto a dirigé le concert anniversaire des 90 ans du maestro à Genève avec le nouvel Ensemble Contrechamps.

Au cours des dernières années, Wilson Hermanto a dirigé régulièrement en France où il a travaillé avec l’Orchestre national de Lyon, l’Orchestre philharmonique de Radio France, l’Orchestre national du Capitole de Toulouse, l’Orchestre de chambre de Paris, l’Orchestre national d’Ile de France, l’Orchestre national de Metz (Lorraine), l’Orchestre symphonique de l’Opéra de Toulon, l’Orchestre symphonique de Bretagne, l’Orchestre symphonique de Nancy ainsi qu’au Festival de la Grange de Meslay.

Récemment parmi les grands moments, on compte notamment des concerts avec l’Orchestre philharmonique de la radio de Sarrebruck autour de Richard Strauss retransmis à la télévision à l’occasion des 150 ans du compositeur. Il y a eu également avec l’Orchestre symphonique de Prague un programme Daphnis et Chloé de Ravel, acclamé par la critique, des concerts avec le London Philharmonic Orchestra, le BBC National Orchestra of Wales, l’Orchestre de la Suisse italienne, l’Orchestre de chambre de Lausanne, le NDR Radio Philharmonie Hannover, l’Ulster Orchestra à Belfast, l’English Chamber Orchestra, l’Orchestre de chambre de Genève, le Malaysian Philharmonic Orchestra, l’Orchestre philharmonique de Bogota, l’Orchestre philharmonique de Jalisco à Guadalajara au Mexique, l’Orchestre du Festival du Schleswig-Holstein avec le pianiste Lang-Lang, et enfin le Requiem de Verdi avec l’Orchestre symphonique de Moscou dans la Grande salle du Conservatoire de Moscou.

Pendant les célébrations de l’anniversaire de Gustav Mahler en 2010 et 2011, Wilson Hermanto, en collaboration avec l’éminent musicologue mahlérien Henry-Louis de la Grange, la légendaire cantatrice Christa Ludwig et le Sinfonietta de Lausanne, a mené les projets Mahler pour la Suisse romande dont le point d’orgue fut les représentations des Symphonies n°1 et n°4 du compositeur, les mélodies pour orchestre. Son implication avec la jeune génération se traduit par un travail avec les orchestres des Conservatoires de Genève et Lausanne en Suisse, Nuremberg en Allemagne et le Cleveland Music Institute ainsi que des invitations pour des master-classes de direction pour les étudiants diplômés en direction d’orchestre au Royal College of Music de Londres et à la Hochschule für Musik de Nuremberg.

Né en Indonésie, d’origine chinoise et maintenant résident suisse, Wilson Hermanto, débute sa formation musicale par le piano et le violon. Il est diplômé du Conservatoire de musique Peabody en violon et a poursuivi des études de direction d’orchestre à la Manhattan School of Music avec le regretté maestro suédois Sixten Ehrling. Sir Colin Davis devient son mentor musical en portant un intérêt personnel au développement de Monsieur Hermanto.
Wilson Hermanto a été également l’un des derniers élèves de la fameuse classe de direction du Maestro Carlo-Maria Giulini à la Scuola Musica de Fiesole en Italie, en résidence de direction au prestigieux Tanglewood Music Center, ainsi qu’à l’Académie du Festival de Lucerne sur l’invitation de Pierre Boulez afin de travailler avec lui.

Dès le début de sa carrière de chef, Wilson Hermanto fonde l’Orchestre de chambre Prometheus à New York qu’il dirige de 1996 à 2002. En dirigeant l’Orchestre de la Young Musicians Foundation (YMF) de 1999 à 2002, il prend place dans l’illustre liste des chefs qui l’ont précédé parmi lesquels on compte André Previn, Michael Tilson Thomas, Myung-Whun Chung. Puis il part pour l’Orchestre de Cleveland où il devient chef assistant de Franz Welser-Möst de 2002 à 2004, faisant notamment ses débuts au Blossom festival avec l’Orchestre en 2003. Il fait ses débuts à l’opéra en dirigeant une production de Hänsel et Gretel d’Humperdinck à Los Angeles en 2000.

Novembre 2019